Combien de couples restent ensemble après une infidélité ?

Seulement 15,6% des couples ayant vécu une infidélité réussissent à rester ensemble.

(D’après une étude réalisée sur 441 personnes ayant admis avoir été infidèle.)

J’ai moi-même réalisé une étude sur la rupture amoureuse en posant plusieurs questions à 1151 personnes ayant rejoint mon cours, et les résultats montrent que l’infidélité prend la deuxième place dans les raisons d’une séparation, juste derrière le manque de compatibilité.

Pourquoi on trompe ?

Qu’est-ce qui amène un couple apparemment parfait en apparence à commettre un acte qui va briser leur confiance, jusqu’à amener à la séparation ?

Et surtout, quel est le secret des 15,6% des couples qui arrivent à surmonter cette épreuve ?

Pourquoi on devient infidèle : 3 raisons majeures

Attention à l’idée reçue n°1 quand on parle d’infidélité.

Non, on ne trompe pas son conjoint uniquement parce qu’on s’est laissé tenter.

Si vous avez construit une relation sécure entre vous, les chances de vivre une infidélité sont extrêmement faibles, voire nulles.

Tromper quelqu’un est une conséquence d’un problème plus important, que ce soit dans le couple ou dans la psychologie de la personne.

J’ai regroupé 3 raisons majeures qui nous poussent à l’infidélité, les voici.

1. On désire secrètement une autre vie

Quitter quelqu’un est difficile.

Parfois, les attaches sont trop fortes, mais, en même temps, on souffre, car nos désirs ne correspondent plus à la vie qu’on mène.

Et bien souvent, ça se transforme en une aventure avec quelqu’un d’autre.

L’infidélité n’est pas quelque chose de blanc ou noir, c’est - comme beaucoup de choses dans la vie - une zone grise.

On a généralement tendance à jeter la pierre à un infidèle sans essayer de comprendre les raisons de son acte, mais dès que l’on est l’auteur de l’infidélité, on se rend compte que rien n’est simple et que, parfois, nos actions peuvent avoir un sens.

Pour mieux comprendre ce problème entre désirs et vie menée, je te recommande ce Ted Talk de la psychothérapeute Esther Perel.

2. On a un manque de connexion important

Il existe 3 piliers pour qu’une relation puisse fonctionner sans problème : l’attirance, la connexion et la confiance.

Généralement, c’est un manque de connexion qui pousse à l’infidélité (et non pas un manque d’attirance comme on pourrait le penser) : vos besoins ne sont pas ou plus les mêmes, et parfois, le respect n’est plus présent dans votre couple.

Dans ce cas-là, n’importe quelle autre personne peut devenir une tentation irrésistible : tu vois cette nouvelle relation comme une bouffée d’oxygène.

3. On a un type d’attachement anxieux ou évitant

Il existe 2 catégories d’attachement qui régissent notre manière de nous comporter avec les autres : la catégorie sécure qui comprend uniquement le type d’attachement sécure, et la catégorie insécure qui comprend les types d’attachements anxieux et évitant.

Le type d’attachement anxieux correspond aux personnes qui ont un besoin excessif d’être valorisées et aimées par les autres (c’est ce qu’on appelle la dépendance affective).

Quand ce besoin n’est pas assouvi dans sa relation, le type anxieux peut songer à aller voir ailleurs, et parfois, il passe à l’acte.

Le type d’attachement évitant correspond aux personnes qui fuient l’intimité et l’engagement.

C’est ce type d’attachement qui est le plus à même de provoquer une infidélité, car l’infidélité représente une fuite en avant, une porte de sortie qui lui permet de partir si jamais l’engagement devient trop important dans sa relation actuelle.

C’est un moyen pour ce type d’attachement de rester en contrôle de la situation, et parfois, de se laisser prendre en laissant des indices, pour qu’une séparation puisse avoir lieu.

Si au moins l’un de vous deux tombe dans la catégorie insécure, vous allez construire  une relation insécure : il y a un problème d’équilibre dans votre couple qui le rend toxique.

C’est ce problème d’équilibre qui peut pousser à l’infidélité.

Comment pardonner une tromperie ?

Faut-il pardonner une tromperie de ta femme ou de ton homme ?

Pardonner une tromperie n’est pas un aveu de faiblesse, bien au contraire.

En revanche, tu dois prendre en compte ta capacité à pardonner ou non : parfois, c’est trop dur ou le couple est déjà brisé, et dans ce cas, pardonner pour tenter de réparer votre couple n’a plus aucun intérêt.

Pour cet article, on va prendre le cas où tu souhaites pardonner pour réparer votre couple.

1. Ne pas remettre en question qui tu es

Tu es une bonne personne.

L’infidélité ne doit pas remettre en question tes qualités ou ta personnalité.

Je ne remets pas en question l’idée qu’un couple est constitué de deux personnes, et que tu as donc ta part de responsabilité dans l’histoire, mais cette part de responsabilité n’a bien souvent rien à voir avec toi en tant que personne.

2. Essayer de comprendre son point de vue sans jugement

Lorsque vous allez devoir vous confronter à cette infidélité, il faut que tu te fasses violence pour ne pas réagir émotionnellement à ce que ton conjoint va te dire.

Faites en sorte de vous créer un espace où chacun d’entre vous va pouvoir parler à son tour et essayer de comprendre le point de vue de chacun sans l’interrompre.

3. Poser tes conditions

C’est toi qui as été trompé dans l’histoire, c’est donc à toi de poser tes conditions si tu veux redonner une chance à votre couple.

Prends le temps de réfléchir aux actions que vous allez devoir faire ou non, et que ton conjoint va devoir faire ou non de son côté pour que vous puissiez reconstruire une confiance solide entre vous.

4. Ne plus remettre cet acte sur la table

Si tu décides de pardonner l’infidélité, c’est encore très important de ne pas en reparler ensuite.

Si jamais vous avez une dispute par exemple, ne ressort pas ce dossier, car ça risque juste d’aggraver la situation et de provoquer à nouveau une infidélité.

Comment se faire pardonner d’une tromperie ?

Après un adultère, tu dois malheureusement accepter l’éventualité que le pardon soit trop dur pour ton conjoint.

Se faire pardonner reste néanmoins possible, et voici les meilleures actions pour y arriver.

1. Montrer ce que tu ressens

Montre que tu regrettes, que tu t’en veux d’avoir fait ça (mais uniquement si c’est vrai).

L'honnêteté et la transparence sont tes meilleurs amis à partir de maintenant : tu ne dois plus rien cacher pour que la confiance puisse se reconstruire.

2. Ne pas rejeter la faute sur l’autre

Lorsque tu vas expliquer les raisons de cette tromperie, ne rejette jamais la faute sur l’autre.

Par exemple, ne dis pas : “Je t’ai trompé parce que tu ne fais plus d’effort pour notre couple.”

Dit : “Je t’ai trompé, car j’ai l’impression que je ne suis plus aimé.”

C’est important ici que tu exprimes les raisons de ton acte en prenant en compte ce que tu as ressenti et ce qui t’a poussé à passer à l’acte.

Parle aussi des raisons qui ont fait que tu n’arrivais pas à t’exprimer avant de passer à l’acte, et des raisons pour lesquelles tu n’as pas souhaité une séparation avant de tromper.

3. Demander à la personne ce dont elle a besoin

Il ne faut pas que tu essayes de réparer le couple par toi-même en proposant des solutions, car tu n’es pas dans la tête de ton conjoint : il n’y a que lui ou elle qui sait exactement ce que tu dois faire ou non pour l’aider à te pardonner.

Demande-lui ce qu’il ou elle attend de toi, discutez-en puis mets en place ces actions le plus rapidement possible.

Si ses exigences sont trop dures à atteindre, il faut alors envisager de vous séparer, car ton conjoint risque de vivre dans la crainte d’une nouvelle infidélité.

Dans ce cas, tu dois donc éviter à tout prix de chercher à retourner avec ton ex.

4. Reconstruire une confiance en béton

Reconstruire la confiance dans votre couple est ta priorité numéro un.

Pour y arriver, applique chaque jour ce que t'a demandé ton conjoint pour qu’il ou elle puisse te pardonner.

N’hésitez pas à faire des activités ensemble qui vont ressouder vos liens et votre confiance, ces activités-là peuvent être de véritables accélérateurs pour réparer cette confiance.

Les 3 secrets des couples qui survivent à l’infidélité

Lorsqu’on tente de surmonter une infidélité, il y a deux types de profils différents.

Le premier profil va utiliser cette infidélité pour nourrir sa souffrance ou justifier une manière de vivre et de penser.

C’est ce type de profil qui va par exemple se servir de cette infidélité pour ne plus faire d’efforts en couple ou changer radicalement et vivre désormais que des histoires d’un soir.

Généralement, ces personnes-là ont un trait narcissique beaucoup plus développé que la normale, et cette infidélité est donc vue comme une blessure importante qu’il faut traiter en rejetant automatiquement la faute sur l’autre.

Le deuxième profil va utiliser cette infidélité pour devenir plus résilient, pour en sortir plus fort et éviter de retomber dans le même schéma à l’avenir.

C’est ce type de profil qui va essayer de comprendre pourquoi c’est arrivé et comment faire pour réparer le couple si une réparation est possible.

Si tu tombes dans le profil qui cherche à devenir plus résilient et à réparer le couple, faire des efforts est la clé principale pour surmonter cette épreuve, mais pas n’importe quels efforts.

Voici les 3 secrets des couples qui se remettent d’une infidélité.

1. Ils ont rompu avec leur ancienne relation

Mettre un terme à l’ancienne relation amoureuse que vous venez de vivre est important pour éviter que l’infidélité soit remise sur la table, et pour ne pas répéter les mêmes erreurs.

Partez du principe que vous avez rompu avec votre précédente relation, et que désormais, vous souhaitez construire une nouvelle relation amoureuse ensemble.

Parlez de votre relation, de ce qui n’allait pas, de ce que vous aimeriez.

Faites un gros bilan, et n’hésitez pas à vous faire accompagner par un thérapeute pendant cette phase qui peut être difficile, car vous allez devoir vous ouvrir pleinement l’un à l’autre et probablement entendre des choses qui peuvent vous blesser.

Encore une fois : l’acte d’infidélité ne doit plus revenir dans vos sujets de conversation ensuite, tout comme les autres soucis qui ont eu lieu dans votre ancienne relation.

2. Ils ont parlé de leurs besoins et ont défini leurs limites

Que sais-tu vraiment de la personne avec qui tu partages ta vie ?

Que sais-tu vraiment de tes besoins et de tes limites en matière de relation amoureuse ?

Bien souvent, on entre dans une relation amoureuse sans même avoir défini la base essentielle : le statut de votre relation.

Est-ce une relation monogame ?

Voulez-vous essayer le polyamour ?

Définir ce point est crucial, pourtant, on part généralement avec l’idée que la relation sera forcément une relation “classique”, mais ce n’est peut-être pas le cas pour la personne que tu convoites.

De quoi as-tu besoin dans une relation amoureuse ?

Quelles sont les limites à ne pas dépasser pour que tu te sentes bien dans cette relation ?

Comme on l’a vu dans l’introduction de cet article, le manque de compatibilité est la raison n°1 derrière une séparation.

Ce qui prouve une chose : les opposés ne s’attirent pas, tu dois avoir le plus de points communs possible avec ton conjoint pour que votre relation puisse tenir.

Si vos besoins sont trop différents, ça ne peut pas marcher entre vous, mais pour en avoir le cœur net, vous devez prendre connaissance de vos besoins.

3. Ils ont la même vision de l’avenir (et ont des projets en commun)

Comment vois-tu ton avenir ?

Est-ce que tu te vois avec des enfants ?

Est-ce que tu désires te marier ?

Est-ce que tu souhaites une vie sédentaire ?

Qu’en est-il de ton conjoint ?

Si votre vision de l’avenir est trop différente, tôt ou tard, soit votre relation s’arrête, soit vous allez à nouveau vivre une infidélité.

Si, en parlant de l’avenir, vous voyez que vous n’avez pas grand-chose en commun, il vaut mieux penser à vous séparer.

Si au contraire, votre vision de l’avenir colle plus ou moins, c’est important de vous créer un projet commun pour solidifier vos liens.

Les projets sont très importants pour un couple, c’est à partir du moment où vous arrêtez de construire quelque chose ensemble que les problèmes arrivent.

Si par exemple vous aimez voyager, préparez ensemble un voyage, en décidant de votre itinéraire, de ce que vous allez faire, en lisant des livres ou en regardant des vidéos sur la destination ensemble, et en épargnant de l’argent ensemble.

Comme je l’ai déjà mentionné plus haut, essayez au maximum de faire des activités où la confiance entre en jeu, comme un sport de groupe par exemple ou un jeu vidéo où vous devez coopérer.

De cette façon, vous allez travailler sur le manque de confiance qu’a pu causer l’infidélité.

L’erreur à ne pas faire : surveiller ton conjoint

Après une infidélité, la confiance a été impacté, c’est indéniable.

Pourtant, tu ne dois pas prendre l’habitude d’espionner ce que fait ton conjoint.

Prendre cette habitude va te faire énormément souffrir et n’apportera rien de bon à votre relation : si ton conjoint veut te tromper, il ou elle y arrivera malgré toutes les techniques que tu peux mettre en place pour vérifier ce qu’il ou elle fait.

Là où c’est le plus compliqué, c’est que tu dois apprendre à faire confiance à ton conjoint alors qu’il ou elle vient tout juste de briser cette confiance.

Que faire si pardonner ou réparer n’est plus possible ?

Si réparer le couple n’est pas possible, mais que tu cherches à sortir plus fort de cette épreuve, je te recommande le livre d’Esther Perel qui traite ce sujet en profondeur et qui ne s’arrête pas au discours classique qu’on a l’habitude d'entendre sur l’infidélité.

Je t’aime, je te trompe, Esther Perel

Concernant ta séparation, je t’invite à te rendre sur mon article dédié à l'oubli et qui te permettra d’avoir tous les outils nécessaires pour bien commencer ta guérison : Comment oublier son ex

As-tu vécu une infidélité ? 

Si oui, comment l’as-tu vécu ?

Partage ton histoire dans l’espace commentaire juste en dessous.

S’abonner
Notifier de

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}