Pourquoi se quitte-t-on ? (Étude réalisée sur 1151 ruptures)

Ce qui me fascine depuis que je travaille dans le domaine de la relation amoureuse, c’est la raison derrière nos choix, derrière notre comportement.

Au travers de 4 études, j’aimerais répondre à 4 questions :

  1. Pourquoi se quitte-t-on ?
  2. Qu’est-ce qui nous empêche d’oublier notre ex ?
  3. Existe-t-il un schéma de guérison amoureux parfait ?
  4. Qu’est-ce qui nous a poussé à choisir notre ex ?

D'autres questions viendront sûrement avec le temps, en attendant, j’ai naturellement décidé de commencer par répondre à la première question et d’en tirer des leçons pour nos relations amoureuses.

Mon blog accueille chaque mois des dizaines de milliers de visiteurs, ces visiteurs sont généralement en situation de dépendance affective, ils viennent de vivre une séparation et ils cherchent à s’en remettre.

J’ai pris la décision d’envoyer un questionnaire à ces personnes, par le biais de ma newsletter.

Au total, j’ai recensé 1151 réponses entre le 7 juin 2021 et le 7 mars 2022.

Ces données me permettent aujourd’hui de mieux déterminer ce qui cause une séparation, et permettre de déceler des signes avant-coureurs dans notre comportement avant qu’il ne soit trop tard.

Je tiens à préciser que je n’ai rien offert aux participants en échange de leur réponse. J’ai utilisé Google Form pour réaliser le questionnaire, et Infogram pour réaliser les graphiques.

Pourquoi se quitte-t-on ? Les résultats

Avant de s’attaquer à cette question, commençons par voir combien de temps dure en moyenne une relation amoureuse lorsqu'au moins un des deux partenaires présente une dépendance affective, et quelles méthodes on utilise pour annoncer une séparation.

  • La durée moyenne d’une relation est de 5 ans et demi.
  • La relation la plus courte est de 1 semaine, la relation la plus longue est de 44 ans.
  • Les 2 premières années d’une relation sont celles qui présentent le plus grand risque de séparation. Passé ces 2 années, le risque de rupture est en chute libre (jusqu’à se stabiliser au bout de la 10ème année).

Je tiens encore une fois à préciser que ces données proviennent de couples où au moins un des deux partenaires présente une dépendance affective, et que ces données ne prennent évidemment pas en compte les relations qui ont réussi malgré cette dépendance.

Passons maintenant à la méthode utilisée pour annoncer la rupture.

Je suis surpris par ce résultat, je m’attendais à ce que l’utilisation de la messagerie soit plus importante que le face-à-face pour annoncer une séparation.

Le Ghosting quant à lui ne représente que 2% des réponses, ce qui est une bonne chose.

Passons maintenant à la question la plus importante de cette étude.

J’ai regroupé toutes les réponses dans 3 catégories : le manque d’attirance, le manque de connexion et le manque de confiance.

Le manque de confiance représente la part la plus importante, suivi de près par le manque de connexion. Le manque d’attirance quant à lui ne représente qu’une petite part des résultats.

Analysons en détail chacune de ces catégories.

Sans surprise, l’infidélité arrive en première place des raisons derrière le manque de confiance.

Juste derrière se trouve le manque de compatibilité entre les deux partenaires.

Le manque de compatibilité prend ici une place importante : près de 40% des réponses indiquent que ne pas être sur la même longueur d’onde pose problème.

Le manque d’investissement et de communication prennent à eux deux 41% des réponses.

À nouveau le manque de compatibilité prend une place prépondérante dans les réponses.

L’infidélité prend la deuxième position, suivie ensuite de la routine.

Conclusion

L'incompatibilité est présente de façon significative dans les 3 catégories.

On a la preuve ici que l’expression “les opposés s’attirent” n’est pas une situation d’avenir : mieux vaut miser sur une relation amoureuse où vous avez un maximum de points communs.

Autre point, l’infidélité reste et restera une action impardonnable pour la majorité des personnes.

Enfin, le manque d’investissement dans la relation produit une perte de confiance évidente, crée un vide entre vous deux, et provoque un manque de connexion.

D’après toutes ces données, les 3 recommandations pour éviter une séparation seraient donc :

  1. Trouver quelqu’un avec qui on a le maximum de points communs.
  2. Communiquer un maximum sur nos besoins et désirs.
  3. S'investir mutuellement dans la relation.

Pour maximiser tes chances de réussir ta relation amoureuse, il faut également que tu travailles sur ta dépendance affective.

Le problème profond derrière la dépendance affective, c'est qu'on est attiré par des personnes qui ont tendance à fuir l'engagement.

Le résultat, comme a pu le voir, c'est une incompatibilité provoquant un manque d'investissement, et bien souvent une infidélité.

Pour t'en sortir, tu peux déterminer grâce à mon test (juste en dessous) ton profil psychologique, puis rejoindre un cours gratuit par email pour t'aider à surmonter cette dépendance affective si c'est bel et bien ton cas.


J'aimerais beaucoup avoir ton point de vue maintenant.

Qu'est-ce que tu as pensé de ces résultats ?

Ou quelle a été selon toi la raison principale qui a causé votre séparation ?

Donne-moi ta réponse en me laissant un commentaire juste en dessous.

S’abonner
Notifier de

36 Commentaires
plus ancien
plus récent
Inline Feedbacks
View all comments
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}